La mairie
Le secrétariat de Mairie vous accueille
Lundi : 9h-12h/14h-17h30
Mardi : 9h-12h
Mercredi : 9h-12h
Jeudi : 9h-12h
Vendredi : 9h-12h/14h-17h30

Et sur rendez-vous les mardi, mercredi et jeudi après midi et le samedi matin.

Mairie
2, rue de l'Eglise
02290 RESSONS LE LONG

Tél. : 03 23 74 21 12
Mél. : mairie.ressons-le-long[@]wanadoo.fr


Le secrétariat du service enfance vous accueille
Mercredi : 9h-10h30
Samedi : 9h-10h30
Et sur rendez-vous les lundi, mardi, jeudi et vendredi après midi.

Service enfance
2, rue de l'Eglise
02290 RESSONS LE LONG

Tél. : 09 65 32 54 29
Mél. : enfance.ressonslelong[@]orange.fr


Les horaires
Gendarmerie
Lundi : 14h-19h
Samedi : 14h-19h

En cas d’urgence, un militaire de permanence téléphonique répondra à toutes les attentes du public et sera chargé de prendre toutes les dispositions nécessaires pour satisfaire l’accueil au portail de l’unité.


Médecins et Pharmacies de garde
Pour connaître le médecin de garde composez le 15
en cas d'urgence, le soir ou le weekend

Pour connaître la pharmacie de garde la plus proche, composez le 3237
0,34 €/minute)


Cabinet infirmier de Ressons le Long
soins à domicile 24h/24
permanences sur RDV au cabinet
03 23 55 01 58


La lettre d'information
Contacter la mairie
 
Accueil > Vie municipale > Découvrir le projet, son histoire
Les plans du projet
Plan des aménagements au stade AVP

évolution de la rue du Marais Saint Georges
Ce projet d'aménagement de l'habitat dans le centre bourg n'est pas nouveau. La volonté actuelle est néanmoins de privilégier un aménagement public, garantie du droit objectif (intérêt collectif) sur le droit subjectif (intérêt individuel).

Pour mener à bien ce projet important pour l'avenir de notre village, le Conseil Régional de Picardie apporte d'ores et déjà son soutien financier.


Télécharger la présentation
Planning prévisionnel
Lancement de la concertation
Les synthèses de la concertation
 

Suivre l'actualité et son origine
le 12 mai 2015
Arrêté préfectoral déclarant d'utilité publique le projet d'écoquartier de la Trésorerie

le 28 octobre 2014
Délibération du conseil sur la mise en compatibilité du PLU dans le cadre de la DUP

le 22 septembre 2014
Délibération du conseil portant déclaration de projet

le 6 septembre 2014
Présentation de la maquette lors du forum des associations

le 18 juillet 2014
Remise des rapports du commissaire enquêteur.

le 18 juin 2014
Début de l'atelier maquette.

du 14 avril au 16 mai 2014
Enquêtes publiques conjointes.

le 14 août 2013
Lancement d'un sondage auprès de la population.

le 21 janvier 2013
Clôture de la phase préalable de concertation.

le 26 novembre 2012
Lancement de la deuxième tranche de sondages sur la partie sud.

le 1 septembre 2012
Affichage de panneaux présentant une synthèse du diagnostic.

juin 2012
Atelier "lecture du paysage" avec le CAUE et les écoles du regroupement.

le 12 décembre 2011
Réunion publique avec l'ensemble de la population.

le 24 octobre 2011
Réunion avec les riverains et propriétaires.

le 21 octobre 2011
Suite du diagnostic archéologique.

le 25 août 2011
Début du diagnostic archéologique.

le 4 août 2011
Début des sondages de sol.

Le 3 août 2011
Expertise des terrains moissonnés.

Le 25 Juillet 2011
Expertise des terrains qui seront sondés : en présence de 2 propriétaires et d'un locataire, celle-ci est reportée partiellement en raison de la non récolte de la culture.

le 28 juin 2010
Lancement de la concertation.

Mars 2010
Le conseil municipal lance une consultation pour un aménageur. La SEDA est retenue.

2008
Le conseil municipal souhaite que l'aménagement d'ensemble de ce secteur soit un aménagement public afin que l'ensemble de la population puisse s'exprimer sur la manière d'aménager. En effet, ce ne serait pas le cas avec un aménagement privé. Il est fait appel au Bureau d'études G2C afin de réaliser une étude de faisabilité. Les contacts sont repris avec les propriétaires du secteur.

2006
Des premiers terrains sont acquis afin de permettre la création d'une voix d'accès à partir de la rue du Routy.

2005
Les services de l'Etat confirme la validité du PLU et du PADD (voir Zoom du bulletin municipal de juillet 2005)

2004
Le conseil municipal adopte la modification du POS en PLU. L'urbanisation, du secteur de la Trésorerie est confirmée dans le cadre du Programme d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) avec une première esquisse de Plan d'Aménagement Sectoriel.

2001 à 2004
Tous les bulletins d'information municipale rappellent le projet de PLU et invitent chacun à y participer en insistant sur l'importance pour l'avenir du village.

2001
Le conseil municipal propose la modification du Plan d'Occupation des Sols en Plan Local d'Urbanisme (PLU).

1994
Une étude confirme l'aménagement du secteur en laissant un espace naturel au centre et prévoit le dépacement du terrain de football au nord du camping.

1982
Le conseil Municipal élabore le plan d'occupation des sols (POS), et prévoit une zone destinée à l'urbanisation future : la Trésorerie

1977
Le conseil municipal adopte le principe d'aménagement du secteur de la trésorerie en passant par un lotisseur.



Ecoquartier : l'article du Vase Communicant
  Document téléchargeable

Concours écoquart' Aisne Wallonie
  La commune de Ressons le Long a candidaté au concours lancé par le Conseil Général de l'Aisne avec élea (en Belgique) : Ecoquart'Aisne Wallonie.
Il s'agissait du premier appel à projet d'écoquartier ou écohameau européen pour lequel 4 projets ont été retenus dont le projet d'écoquartier de la Trésorerie à Ressons le Long.
Le projet d'écoquartier de la Trésorerie y a été primé par la mention spéciale du jury "intégration en complément du tissu existant".
Il s'agit de la reconnaissance, par un jury professionnel indépendant et international, de la valeur portée par notre projet communal.


le dossier de candidature
Téléchargez le communiqué de presse

Les études
étude énergies renouvelables

Enquêtes publiques conjointes
  Le projet d’écoquartier sur le secteur de la Trésorerie à RESSONS LE LONG fait l’objet d’une enquête publique unique, regroupant les trois volets suivants (principe de l’enquête unique régi par l’article L.123-6 du Code de l’Environnement) :

· Enquête principale : enquête environnementale, conformément à l’article R.123-8 du Code de l’environnement.
· Enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) de l’opération, conformément aux articles R.11-3 du Code de l’expropriation pour cause d’Utilité Publique, avec mise en compatibilité du PLU de la Commune de Ressons-le-Long sur le périmètre de l'écoquartier de la Trésorerie, conformément à l’article L.11-4 du Code de l’Expropriation.
· Enquête parcellaire sur une première phase, conformément à l’article R.11-21 du Code de l’Expropriation.

AVIS D’ENQUETES CONJOINTES

PROJET DE REALISATION D’UN ECOQUARTIER A RESSONS-LE-LONG


Par arrêté en date de ce jour, sont prescrites, du 14 avril au 16 mai 2014 inclus, sur le territoire de la commune de RESSONS-LE-LONG, une enquête publique unique préalable à la déclaration d’utilité publique et la mise en compatibilité du P.L.U. de RESSONS-LE-LONG et une enquête parcellaire, relatives à la réalisation d’un écoquartier au lieudit « La Trésorerie » sur le territoire de la commune de RESSONS-LE-LONG.

Les pièces du dossier seront tenues à la disposition du public à la mairie de RESSONS-LE-LONG pendant cette période, aux jours et heures habituels d’ouverture, afin que toute personne puisse en prendre connaissance et formuler ses observations sur le registre ou les adresser par écrit, à la Mairie de RESSONS-LE-LONG, au commissaire enquêteur ou au maire qui les joint au registre.

Sont désignés M. François ATRON, ingénieur divisionnaire des T.P.E. (E.R.) en qualité de commissaire enquêteur et M. Roger DUBOIS, retraité de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris en qualité de commissaire enquêteur suppléant.

Le commissaire enquêteur siégera à la salle multi-fonctions, 4 espace St Georges à RESSONS-LE-LONG, afin d’y recevoir les observations du public :

– le lundi 14 avril 2014, de 9H à 12H,
– le samedi 26 avril 2014, de 9H à 12H,
– le mercredi 30 avril 2014, de 9H à 12H,
– le mardi 6 mai 2014, de 14H30 à 17H30,
– et le vendredi 16 mai 2014, de 17H à 20H.

Le rapport et les conclusions du commissaire enquêteur seront tenus à la disposition du public, pendant deux mois à l’issue de l’enquête, en Mairie de RESSONS LE LONG.

Le projet a fait l’objet d’une étude d’impact, qui elle-même a fait l’objet d’un avis de l’autorité environnementale. Ces documents sont intégrés au dossier consultable en Mairie de RESSONS LE LONG.

La personne responsable du projet, auprès de laquelle des informations peuvent être demandées, est Mme Stéphanie CUSSAC, Responsable d’opérations à la SEDA, Pôle d'Activités du Griffon - 10 Rue Pierre Gilles de Gennes CS 10658 – 02 007 LAON CEDEX.

Toute personne peut, sur sa demande et à ses frais, obtenir communication du dossier d’enquête publique auprès de l’autorité compétente pour ouvrir et organiser l’enquête dès la publication de l’arrêté d’ouverture de l’enquête.


arrêté préfectoral de déclaration d'utilité publique valant mise en compatibilité du PLU et portant cessibilite sur la phase Nord

1ère réunion publique : AMENAGEMENT DU SECTEUR DE LA TRESORERIE
  RENDEZ VOUS le 12 décembre 2011 à 18H30 à la Salle Saint Georges

Présentation des premières études et scénarios

Participez aux RDV de concertation pour continuer à donner vie au projet

Venez assister à la présentation de l'état d'avancement du projet
et participer à cette réunion d'échanges et de concertation.


affiche de la réunion publique

Réunion publique du 12 décembre 2011
  Lors de cette réunion publique, environ 90 personnes ont pu assister à la présentation du projet par la SEDA.
Une petite dizaine de personnes ont pris la parole et ont fait part de leur opposition au projet, les autres ont fait preuve de plus de modération dans leur propos.

voici le résumé des remarques formulées et les réponses qui peuvent être données :

QUESTIONS / REPONSES :
Ce projet entrainerait la disparition de terres agricoles :
C’est une évidence, de tout temps, on ne construit pas les maisons sur les routes ! Néanmoins, la commune de Ressons le Long a une superficie de 1055 hectares, la Surface Agricole Utile grandes cultures est passée de 943 hectares en 1988 à 1016 hectares en 2000 soit une augmentation de 73 hectares (AGRESTE 2010). Le projet d’aménagement porte sur environ 2,5 hectares de terres agricoles.

80 logements, c’est 200 personnes, 120 véhicules en circulation, des accidents… :
L’un des atouts de cet aménagement, c’est qu’il se situe aux portes de la RN31 (quelques centaines de mètres) : une desserte idéale, cela permet d’éviter la circulation dans le village. En outre, le camping qui se trouve à proximité possède plus de 150 emplacements, l’équivalent de 450 personnes, et cela ne pose aucun problème de circulation, de bouchon… De plus, les résidents participent à la vie du
village.

Notre village perdrait son caractère rural et sa qualité de vie, les propriétés en seraient dévalorisées :
Il est indispensable d’avoir une vision à long terme. L’aménagement se fera au fil de l’eau durant plus de 10 ans soit l’équivalent de 5 à 7 constructions par an (nous avons connu dans les années 1970 jusqu’à 20 constructions par an). Ceci pouvant porter, à terme, la population à environ 1000 habitants. Des communes voisines de 1200 ou 1700 habitants (Ambleny ou Vic) n’ont pas pour autant perdu leur caractère rural ni leur qualité de vie. La commune s’entoure de professionnels de l’aménagement (SEDA) et de l’architecture (CAUE, Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine). C’est la garantie, contrairement à un projet privé d’aménagement, que la population sera prise en compte et écoutée. Ce projet, se voulant exemplaire, valorisera notre territoire et ses habitations.

Notre village n’offre aucun emploi, pas de services, pas de commerces :
C’est méconnaître le village que d’affirmer ces contrevérités. Notre commune regorge de professionnels dans tous les secteurs. Il n’y a pas moins de 142 emplois sur Ressons le Long (dont 26 en non salariés et 12 à temps partiel), plus encore avec la zone d’activité de la Vache Noire (ce site était le 1er pôle agroalimentaire de France après guerre, le contexte économique à changé, mais il reste un actif important). Nous sommes passés de 47 demandeurs d’emploi en octobre 2010 à 34 en octobre 2011 (catégorie ABC, Insee/PE 2011).

Ces travaux vont faire augmenter les impôts :
Cet aménagement peut être réalisé sans obligation d’augmenter les taux. Notre commune est dans une situation financière saine lui permettant de financer sans emprunt la partie lui restant à charge. Souvenons nous que les travaux d’assainissement pour le village coutent environ 8460 € / habitation. La participation communale à l’aménagement de l’écoquartier est d’environ 690 000 € pour 80 habitations soit l’équivalent de 8600 € / habitation. Ce sont les résidents de la Trésorerie qui paieront ces travaux par les taxes d’urbanisme et leur consommation à l’assainissement.
Le phasage de l’opération permet également de faire les travaux au fur et à mesure des ventes, cela évitera les dépenses inutiles.


courrier d'un habitant

Les bulletins spéciaux d'information
Bulletin décembre 2011 réunion publique
Courrier à la population janvier 2011
Bulletin juillet 2011
Bulletin octobre 2010

Le Plan d'Occupation des Sols
  Le POS est le premier document d'urbanisme officiel adapté à la commune. Celui-ci date de 1983 et prévoyait déjà la constructibilité du secteur de la Trésorerie.

Voir la délibération

Réunion avec les riverains du 24 octobre 2011
A voir également

Rencontre du 13 décembre 2010 avec le Conseiller Général
Document téléchargeable

Concession d'aménagement avec avenant 1 à 3

Compte Rendu d'Aménagement à la Collectivité Locale 2013
plan des aménagements CRACL 2013

prévisionnel financier cracl 2013
Document téléchargeable
Compte Rendu d'Aménagement à la Collectivité Locale 2012
prévisionnel financier cracl 2012

Compte Rendu d'Aménagement à la Collectivité Locale 2010
Compte Rendu d'Aménagement à la Collectivité Locale 2011
Avenant n°1
Planning prévisionnel en 2009

  Bilan de la concertation
Approbation de l'avenant n°2
Avenant n°2
Demande de déclaration d'utilité publique

avis et memoire en réponse relatifs à la demande présentée par la Société d'Equipement du Département de l'Aisne visant l'aménagement d'un éco-quartier à Ressons-le-Long (02) - 12 février 2013

Réalisation maquette de l'écoquartier
  Tous les mercredis depuis le 18 juin s'est déroulé un atelier "réalisation de la maquette de l'écoquartier".
Pour rappel un comité composé d’un professionnel du CAUE, de deux personnes de l’équipe municipale et d’un professionnel de la SEDA accompagnent les participants tout au long de la réalisation de la maquette.




 
Enedis campagne alternance
Enedis Picardie recherche des alternants.
22 postes sont à pourvoir, la liste des diplômes pouvant être préparés est inscrite sur l’affiche ci dessous

Netagis explorer
La Communauté de Communes Retz-en-Valois met à disposition du public un portail cartographique intégrant les zonages des documents d'urbanisme.
Concert église
RDV le samedi 13 mai à 18h30.
Duo flûte guitare chant

Le portail de la famille
...
Mentions légales